Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

L'écriture des élèves du primaire se dégrade... (+ commentaire)

5 Mars 2017 , Rédigé par France2 - France Info Publié dans #Education, #Pédagogie

Illisible, trop lent, peu soigné... Selon une enquête, 10 à 30% des élèves d'écoles primaires présentent des problèmes d'écriture.

Des phrases illisibles, des copies négligées... Pour les élèves d'écoles primaires, pas facile de soigner son écriture. Et le phénomène inquiète. Le Figaro rapporte ce jeudi 2 mars des études menées dans plusieurs pays, 10 à 30% des enfants seraient concernés. Des élèves qui tiennent mal leur stylo, ne suivent pas les lignes, mélangent les lettres.

Manque d'entraînement

Pourtant, maîtriser un bon tracé des lettres est essentiel pour apprendre à lire et retenir l'orthographe des mots. Certains enfants sont diagnostiqués dyslexiques, d'autres non. En fait, la plupart ne s'exercent pas assez à bien écrire. Les spécialistes recommandent donc de mettre l'accent sur le graphisme dès l'école maternelle. S'il est bien présent dans les nouveaux programmes, sa prise en compte varie beaucoup d'une classe à l'autre.

Commentaire

Non spécialiste de l'apprentissage de l'écriture - j'enseigne en collège - je crois néanmoins devoir dire qu'il est, en plus de toutes les mises en place imaginables d'outils destinés à l'amélioration de la maîtrise de l'écriture, absolument nécessaire de revenir  - oui, je vais faire une concession au "mieux avant" - au bon sens:

éviter l'excès de photocopies;

- faire pratiquer l' "écriture longue". Ce n'est jamais du temps perdu. Attention! "Ecriture longue" ne signifie pas (en cycle 3) laisser les élèves rédiger pendant d'interminables séances de 55 minutes. 10 minutes par séance, sans interruption, avec des consignes claires, précises et peu nombreuses seront bien plus bénéfiques.

- varier les exercices est une nécessité. La pratique régulière de la dictée (avec l'accent mis sur la graphie autant que sur l'orthographe) est bénéfique si celle-ci est courte mais répétée;

Je crois aussi tout à fait utile de faciliter la pratique de l'écriture via le clavier de l'ordinateur. Un élève dys comme ceux en grandes difficultés, mais tous les autres également, doivent pouvoir se familiariser très tôt avec cet outil. Prive-t-on un blessé à la cheville d'une paire de béquilles? Non. C'est pourtant ce que l'on fait en interdisant à des élèves de se servir des moyens techniques contemporains mis à leur disposition. Toutes les classes ne sont pas équipées, c'est vrai.

Je le redis. Je ne suis pas expert du tout en la matière. Mais ces quelques petites idées, simples, améliorent beaucoup - je le constate chaque année avec mes 6e - la vie d'enfants qui vivent souvent très mal leurs difficultés d'écriture.

Christophe Chartreux

Partager cet article

Repost 0