Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

La salle des professeurs, un jour...

25 Février 2017 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Pédagogie

Résultat de recherche d'images pour "reve"

La salle des professeurs, un jour... Il y a quelques temps... Je reste là, avec Isabelle, ma jeune collègue de français et nous nous mettons à plaisanter, à délirer… La pression retombe… Comme des comédiens qui sortent de scène, nous nous lâchons… Je la trouve formidable d’enthousiasme et je me dis que rien n’est perdu, que la jeune génération sait encore ce qu’enseigner signifie, que jamais ils n’accepteront les classes rêvées par certains...

La salle de classe rêvée par tous les passéistes et "anti-pédagos" qu' on peut lire et entendre ici et là. Ces personnes qui caricaturent la pédagogie, de mensonges en invectives, en propos outranciers…

Rêvées?...

La classe rêvée est une classe d'enfants silencieux, donc semblant attentifs. J'étais un enfant très silencieux et pas du tout attentif parfois. Mais au moins, je rassurais mon professeur qui m'ennuyait mortellement et passait son année assis derrière son bureau...

Car la classe rêvée est devant le professeur, si possible sur une estrade. Et les élèves prennent des notes. Ils grattent comme ils disent. On entendrait une mouche voler. Le professeur déverse son savoir, à des enfants triés préalablement sur deux ou trois critères, toujours les mêmes. Combien de fois ai-je entendu des collègues "corriger" la bonne moyenne d' un élève "coupable" d'avoir 18/20 en EPS et 15 en musique mais 8 en français et 9 en mathématiques. Il y a les matières "majeures" et les matières "mineures"! Ah mais!

La classe rêvée se lève à l'entrée du Proviseur (en passant, mes élèves se lèvent depuis 34 ans à l'entrée des surveillants... et du Principal évidemment). Ils se lèvent et, dans leur dos, se font des signes parfaitement compréhensibles aux initiés mais tout le monde est content... Ils sont debout.

La classe rêvée rend toujours ses devoirs à la maison à temps. Ils sont toujours parfaits. Il faut dire que la classe rêvée est issue en général d'un milieu socio-culturel très élevé... Ca aide à la maison...

La classe rêvée ne fatigue jamais le professeur. Il est toujours en pleine forme. 16 heures assis derrière son bureau, il est vrai que cela n'est pas épuisant. Surtout devant de tels petits génies...

La classe rêvée ne fait jamais de fautes d'orthographe. On met quand même quelques mauvaise notes. Il faut rester dans la moyenne acceptable. L'enseignant qui aurait l'outrecuidance d'oser avoir une classe à 16/20 de moyenne serait accusé de laxisme. La "constante macabre" chère à mon collègue André Antibi a de beaux jours devant elle ! On fait même tout pour qu' ils aient de temps à autre de très mauvaises notes. Il est plus facile de mettre un 0 qu'un 18/20. Piéger les élèves... Hummmmm ! Quel bonheur !

Mais bien évidemment, tout cela n'existe pas... Personne n'en veut n'est ce pas?

Au revoir Isabelle…

Christophe Chartreux

Partager cet article

Repost 0