Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

E Macron veut supprimer 120 000 postes de fonctionnaires... B Hamon veut créer des postes de fonctionnaires (Education/Hôpitaux/Police/Gendarmerie...)

28 Février 2017 , Rédigé par VousNousIls Publié dans #Education, #Politique

E Macron veut supprimer 120 000 postes de fonctionnaires... B Hamon veut créer des postes de fonctionnaires (Education/Hôpitaux/Police/Gendarmerie...)

Emmanuel Macron a commencé à dévoiler son programme présidentiel. Il a notamment évoqué la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires.

Dans un entretien accordé aux Echos, Emmanuel Macron a évoqué son programme économique. Pour faire des économies, le candidat d’En Marche ! souhaite « un mode de gouvernance totalement nouveau ». Notamment en ce qui concerne les fonctionnaires : « Je veux redonner des souplesses à la fonction publique. C’est-à-dire recruter hors du statut pour les fonctions d’encadrement, donner la possibilité d’avoir plus de souplesse dans la gestion des carrières, des rémunérations plus individualisées, et des mobilités. Le statut des fonctionnaires ne sera pas remis en cause, mais il sera modernisé ».

Restaurer le jour de carence

Il veut également « restaurer un jour de carence pour les fonctionnaires ». Le jour de carence pour maladie des agents publics, fonctionnaires et contractuels a été supprimé en 2014.

(...)

Valentin Gio

Suite et fin à retrouver ci-dessous

« Je veux qu’il y ait davantage de fonctionnaires dans l’Education nationale » (Benoît Hamon)

S'il remporte la présidentielle 2017, Benoît Hamon limitera les classes à 25 élèves et engagera un plan de formation continue des profs. Pour cela, il prévoit de recruter entre 35 000 et 40 000 enseignants de plus.

Invité de France Inter, lundi 27 février, Benoît Hamon, candidat à l’élection présidentielle, est revenu sur son programme, notamment en matière d’éducation.

25 élèves maximum par classe

Désirant « lutter contre les difficultés d’apprentissage » et les classes surchargées, il voudrait limiter celles-ci à un « maximum » de 25 élèves, en CP–CE1–CE2, dans toute la France.

Dans les REP, REP+, DROM (départements et régions d’outre-mer) et dans les « zones rurales défavorisées », il souhaite limiter les effectifs des classes à 20 élèves. Pour cela, « il faudra recruter 20 000 enseignants », estime-t-il.

Un « plan de formation continue » des profs

Benoît Hamon a aussi annoncé vouloir engager, s’il est élu, un « plan de formation continue des enseignants qui permettra à chaque professeur d’avoir 3, 5, 10 jours de formation par an ». Selon lui, la mise en place d’un tel plan « suppose 15 000 recrutements supplémentaires », pour un coût de 4 milliards d’euros. Fin janvier, il avait indiqué qu’il voulait, au total, recruter 40 000 enseignants de plus.

(...)

Fabien Soyez

Suite et fin ci-dessous

Partager cet article

Repost 0