Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Les conseils de classe...

20 Novembre 2016 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Pédagogie

Les conseils de classe...

Les conseils de classe

La lente procession des conseils de classe va commencer. Redoutés par les élèves, ils permettent de réunir l’équipe pédagogique par classe, de rencontrer les représentants de parents et d’entendre des horreurs parfois ! De s'y ennuyer souvent...

Par éthique et par discrétion je ne révélerai rien. Le Conseil de classe, c’est le confessionnal laïque. Mais que de "péchés" avoués et portés en sautoir comme autant de trophées, hélas ! Passons… Je pourrais me mettre en colère… Une collègue avec laquelle je partage de brèves mais fructueuses discussions me demandait de lui parler des élèves désormais regroupés en petits groupes pour assurer les heures de "remédiation". (Remédiation à laquelle on peut ajouter, même si l'objectif n'est pas le même, l'Accompagnement Personnalisé... Merci la réforme du collège au passage... Merci Najat!)

« L’un de leur problème, c’est de comprendre les consignes »

Ah les consignes ! Certaines, dans toutes les disciplines, sont quand même des petits morceaux d’anthologie.

Il m’arrive d’y réfléchir à deux fois... Voire plus...

« M’sieur ! Je comprends pas… »

Combien de fois avons nous entendu cet appel à l’aide, cet "au-secours-je-me-noie", ce cri ? Et dans la salle des professeurs, on se lamente…

« Mais ils ne comprend rien celui-là ! Comment veux-tu que je m’appuie sur lui pour avancer. Heureusement qu’il y a quelques bons élèves ! »

J'enrage... L’élève en difficulté renvoyé à sa médiocrité. Tu es mauvais donc je te laisse dans ton coin. Dans sa souffrance aussi… Mais qui se soucie de la souffrance de tel ou tel puisqu’il faut avancer, avancer encore, boucler le programme ? Marche ou crève en somme. Celui qui traîne en chemin est abandonné à son sort. Il passe quatre années de collège, sans parler des années précédentes, avec son fardeau, souligné par les appréciations du bulletin, validées par le Chef d’établissement.

En grandes difficultés.
Peut mieux faire.
Doit travailler plus régulièrement.
Des lacunes importantes.

Et j’en passe...

Il les connaît par cœur ces appréciations. Il ne les lit même plus tant il les appréhende. Et il le sait tout ça, on ne lui apprend rien. Peu à peu, avec l'habitude, même l'appréhension disparait... Il ne lui reste rien.

Ces élèves-là, quelques candidats de droite à l'élection présidentielle ont cru trouver LA solution: orientation dès la 6e! Oublié le principe d'éducabilité! La République des meilleurs pour les meilleurs! Eliminons les autres le plus tôt possible. De toutes façons ils n'y arriveront pas, voleront d'échec en échec, retarderont les autres... Les autres? Vos enfants Monsieur Le Maire, Monsieur Fillon, Monsieur Juppé?... Ceux que vous ne pousserez jamais à choisir "boulangerie" en fin de 6e... Pour Monsieur Coppé, c'eût peut-être été utile...

Dans la salle des professeurs, je remplis les derniers bulletins. Et j’essaye, sans y parvenir toujours, de ne pas assassiner l’espoir… Le leur comme le mien, qui parfois, se rencontrent…

Christophe Chartreux

"C'est ainsi, dit Dean, que je déambule dans l'existence, je la laisse me promener."

Jack Kerouac, Sur la route

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :