Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

"Il faut se méfier des réseaux sociaux" selon Najat Vallaud-Belkacem...

26 Octobre 2016 , Rédigé par TNTV News Publié dans #Education, #Tahiti

"Il faut se méfier des réseaux sociaux" selon Najat Vallaud-Belkacem...

La ministre de l'éducation a répondu dimanche soir, dans le Grand JT de TNTV, aux polémiques lancées sur facebook : non, elle ne souhaite pas imposer l'arabe dans les établissements. Oui, sa réforme permet un apprentissage plus précoce des langues polynésiennes. Explications.     

Les réseaux sociaux s'étaient déchaînés dès l'annonce de l'arrivée de Najat Vallaud-Belkacem par Tahiti Nui télévision. Et son arrivée a relancé les rumeurs véhiculées sur Facebook. Quelques internautes, minoritaires, critiquent sa réforme de l'éducation en connaissance de cause. D'autres, bien plus nombreux, lui reprochent à nouveau de "vouloir imposer la langue arabe aux Polynésiens", ou encore de "vouloir détruire le reo Tahiti". Dans un délire xénophobe, certains appellent tout simplement au meurtre. Et lorsque les sites d'information masquent ces commentaires diffamatoires, ces internautes crient à la censure. Faut-il rappeler que le racisme n'est pas une opinion, mais un délit ? 

"Il faut se méfier des réseaux sociaux. C'est évidemment totalement faux : pourquoi voudrais-je imposer l'apprentissage de la langue arabe ?" s'est étonnée Najat Vallaud-Belkacem lors du Grand JT. "Je souhaite que dans le système scolaire, on puisse voir des langues vivantes diverses qui soient enseignées" a-t-elle précisé. Plusieurs dizaines de langues différentes pourront donc être apprises, selon les régions de France et d'outre-mer, et surtout selon les populations qui y vivent. Et ce sera un choix des collectivités locales, et non de l'Etat. Autrement dit, au fenua, c'est le ministère de l'éducation local qui choisira.

(...)

Mike Leyral

Suite et fin en cliquant ci-dessous
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :