Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Education - La bien pensance dogmatique au pouvoir? Il faut dire non...

29 Octobre 2016 , Rédigé par christophe Publié dans #Education

Education - La bien pensance dogmatique au pouvoir? Il faut dire non...

La bien-pensance dogmatique reprend des couleurs lorsqu'elle lit dans la presse qu'Alain Juppé sera notre futur Président de la République. 

Le citoyen électeur peut raisonnablement se demander si le seul fait d'aller déposer un bulletin dans l'urne ne serait rien d'autre qu'un inutile déplacement civique puisque l'affaire est pliée.

Puisqu'on vous le dit dans le journal, ma brave dame!

En matière d'éducation, d'école au sens large, Alain Juppé et tous les candidats à la primaire de la droite rejoignent les « passéistes » formatant la bien pensance et formatés par elle - Le Bris, Boutonnet, Polony, Barjon, Brighelli entre autres - rêvant de classes silencieuses, où chaque élève serait la reproduction clonée de son voisin, oubliant ou ignorant Villard qui, dans L'expression écrite à l'école primaire, affirmait déjà :

« Il n'est pas vrai que le silence et l'immobilité soient les conditions de l'attention, ce sont les conditions du sommeil ».

Où chaque élève serait le perroquet docilement dressé dont ces politiciens et experts feront un citoyen prisonnier de leur bien-pensance dogmatique.

Où l'enseignant n'aurait plus à mouiller sa chemise, car la (les) pédagogie(s)  - contrairement à ce qu'affirment faussement les anti pédagogues - demande des efforts quotidiens et patients, une directivité bien plus grande, mais différente du cours magistral ! La France de 2017, et si l'on n'y prend pas garde, jusqu'en 2022, voire plus, pourrait être celle du silence et de la facilité !

Une bien-pensance rétrograde qui a ses porte-voix ! Marianne, Le Point, Valeurs Actuelles pour ne citer que ceux-là. 

Des magazines parfois très dogmatiques... De  plus en plus "réac"...

Quelle tristesse en effet de lire dans Marianne, par "exemple", autant de poncifs véhiculés par l'esprit de revanche (contre quoi ? contre qui ?), fondée sur des postulats et conclusions aussi faux les uns que les autres, fondée sur des constats dénoncés depuis longtemps par les pédagogues, mais orientés, caricaturés en fonction de ce que l'on veut faire admettre, fondée sur un élitisme dynastique dangereux et qui tourne le dos à ce qui fait l'honneur de notre métier :

ne laisser personne sur le bord du chemin.

Or ce n'est pas telle ou telle pédagogie qui laissait 150 000 jeunes à l'abandon ! (110 000 l'an dernier/Première baisse chez les élèves "décrocheurs" depuis des décennies). 

C'est une éducation coupée du réel, séparée du monde qui l'entoure, et que des Carole Barjon et Jean-Paul Brighelli veulent, volontairement, séparer plus encore ! Il faut bien respecter les dogmes...

Bientôt nous enseignerons devant des clones habitant des quartiers de clones dans un monde de clones...

Et l'on aura alors réalisé le vœu de Nicolas Sarkozy:

assassiner la princesse de Clèves...

A tout cela et à tous ceux-là, je dis NON!

Christophe Chartreux
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :